« Quelle chance tu as de voyager autant… » ma réponse à ceux qui pensent que voyager est une chance

« Et sinon tu travailles quand ? » « T’es toujours en vacances toi ! » « Quelle chance tu as de voyager autant… » Ceci sont des phrases que j’entend tout le temps. L’autre jour, au détour d’une conversation inspirée sur le voyage, je me suis vue entendre que j’avais de la chance de pouvoir voyager autant, sous entendu, j’ai de la chance d’avoir du temps et de l’argent. 

J’ai donc décidé aujourd’hui de répondre à toutes ces questions ou affirmations à propos de ma « chance » de voyager autant.

Qu’est ce que la chance ?

Olala j’ai l’impression de ressortir mes cours de philo de terminale… Mais dans le fond je pense qu’il faut commencer par là. 

Lorsque vous regardez dans un dictionnaire, la définition du mot « chance » s’oriente plutôt vers tout ce qui touche au hasard. Nous avons donc là en quelque sorte un abus de langage car voyager n’a tout simplement rien à voir avec le hasard. Si vous ne réservez pas vos billets d’avion, personne ne le fera pour vous. Vous ne les trouverez pas par hasard sur votre oreiller au réveil. 

IMG_5533

Ma réponse à tous ceux qui me dise que j’ai de la chance

Je n’ai pas eu la « chance » de voyager énormément étant enfant, en revanche j’ai eu la chance d’avoir des parents qui m’ont ouverte à la curiosité et l’indépendance. Vous avez peut être lu ailleurs sur d’autres Blogs que voyager n’est pas une chance. Et c’est clairement un point de vue que je partage. 

J’ai actuellement un travail qui me permet de gagner ma vie correctement mais je ne roule pas sur l’or non plus. Une fois loyer, factures et autres frais payés, j’ai la « chance » d’avoir encore un peu d’argent que je suis libre d’utiliser à ma guise. Evidemment, ce petit reste, je choisis de le placer dans le voyage. Je ne mets donc pas d’argent de côté pour un achat immobilier par exemple. Il s’agit clairement d’un choix. C’est mon choix de voyager autant. Et chaque choix entraine une contrepartie. Lorsque l’on dépense son argent pour une chose, on ne le dépense pas ailleurs, c’est logique. Autant vous dire que ma dernière vrai session shopping remonte à une éternité haha. Mais en même temps cela ne me manque pas. 

L’autre point que je souhaitais aborder est le « Mais tu travailles quand ? ». Pour mon travail, je suis amenée à réaliser des astreintes. Tout comme de nombreuses autres personnes en France d’ailleurs. Mon nombre d’heures d’astreintes d’affilées étants important j’ai donc de nombreux repos compensatoires obligatoires dans la foulée. Et je peux vous dire que durant ma semaine d’astreinte je suis régulièrement appelée la nuit (sachant que je travaille aussi la journée), je suis donc bien contente d’avoir un peu de temps pour m’en remettre en suivant ! En bref, c’est clairement mérité ! 

Cependant, j’avoue avoir un peu de mal avec l’idée de me « reposer »… Oups ! Je fais donc encore une fois le choix d’utiliser chaques secondes de mon temps libre et je le dédie à la découverte. Que ce soit en France ou à l’étranger je choisis de ne jamais vraiment me reposer afin de profiter de chaque instant car pour moi le dépaysement est bien plus ressourçant. Alors oui en effet j’ai beaucoup de repos mais ces repos je ne les ai pas volé loin de là. Et puis si on va par là, les professeurs ont eux aussi beaucoup de repos par an et eux aussi ne les ont pas volé à mon avis, car gérer des enfants ou des ados à longueur de journée personnellement je ne pourrais pas ! 

En bref, je travaille pour pouvoir gagner ma vie, sans compter les heures passées sur le Blog, et je fais ce choix de voyager sur mon temps libre. Tout le monde peut faire ce choix là. Surtout que si vous me suivez sur Facebook ou Instagram, je voyage énormément le week-end et peu cher pour pouvoir partir avec mon Baroudeur régulièrement, et lui n’a pas le luxe d’avoir de nombreux jours de repos. En conclusion, tout le monde peut voyager souvent sans avoir des semaines de repos.

IMG_8857

Réaliser ses rêves

Vous commencez donc à comprendre que la chance est toute relative. Cependant, si vous souhaitez continuer à parler de « chance » alors sachez que la chance ça se provoque ! On a rien sans rien. Ce sont nos choix qui vont déterminer notre chance mais ils ont aussi le prix des sacrifices.

Voyager est mon choix, le mode de vie que je me suis choisi. Il y a deux ans et demi j’aurais pu ne pas partir pour ce premier voyage en solo. J’aurais pu écouter mes peurs et celles de mes proches. Mais mon choix était arrêté, je n’ai pas fait machine arrière et je suis partie seule à la découverte de l’Italie. L’appel de l’aventure était bien trop fort.

Tout le monde ne rêve pas de voyager. Mais ceux qui en rêvent et qui ne franchissent pas le pas je trouve cela dommage. Je pense sincèrement que lorsque l’on veut on peut. Toutes les raisons qui nous empêchent de franchir ce pas ne sont souvent que des excuses. Vous pouvez voyager pour peu cher, les enfants n’ont jamais empêché de voyager, l’âge non plus. Je vous conseille d’ailleurs le très bon livre de Michael Pinatton « Voyage à durée indéterminée ». Alors vous n’êtes pas obligés de partir dans un long voyage, mais dans le début du livre, Michael énonce parfaitement toutes les raisons qui nous retiennent de voyager à tort.

La vie n’est faite que de choix. Aujourd’hui je vous parle de voyager mais ce discours est vrai quelque soit votre rêve. La vie est trop courte, il faut profiter de chaque instant. Si votre rêve est de devenir propriétaire, d’acheter une belle voiture, d’avoir des enfants ou alors de voyager, alors faite le ! Donnez vous les moyennes d’arriver à votre but. Il y aura des sacrifices à faire c’est évident mais le bonheur de réaliser ses rêves est immense ! Alors ne lâcher rien ! 

IMG_0375

Voyager n’est pas une chance, c’est un choix. Un choix que je ne regrette à aucun moment. Et c’est cela le plus important. Pour moi « le voyage est la seule chose que l’on achète et qui nous rend plus riche ». 

→ Si vous souhaitez plus de lecture sur le thème de la « Chance » je vous conseille le super article de Elles en parlent « J’aide la Chance«